Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : C'est ça la France
  • C'est ça la France
  • : L'opinion d'une française moyenne sur la politique et les problèmes de société dans notre beau pays.
  • Contact

Texte libre

Recherche

9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 18:35
Le sommeil du juste, bonne nuit à tous mais je l'espère après avoir lu ces quelques citations
Smiley endormi.gif
« Que le salut du Peuple soit la Loi suprême » (droit public romain)

 

« Qui ne sait pas dissimuler, ne sait pas régner » (credo de Louis XI)

 

« Vox populi, vox dei »

 

« Le criquet tient dans le creux de la main, mais on l’entend dans toute la prairie » (Sénégal)

 

« Ce n’est pas le champ qui nourrit, mais la culture »

 

« Si vous menez un âne loin, et même à la Mecque , il n’en reviendra jamais qu’un âne »

 

« Il est bien rare que les petits osent s’attaquer aux droits des grands. Il est bien naturel que l’orgueil des grands tende à méconnaître le droit des petits » (Ruy Barbosa)

Smiley diplome 2005 bachelier 29423.gif

Repost 0
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 18:01

Comme ces petits moutons, rassemblez-vous autour de moi. Par votre présence chaleureuse, vous me donnez le courage de continuer. Quand je dis moutons, bien entendu, je ne pense pas "moutons de Panurge".

Dans un monde où les conflits s’amplifient, nous réduisons nos programmes d’armement, eux, non. Voilà pourquoi ils représentent la force. Nous sommes soi-disant leurs alliés et nous les détestons cordialement. Mais soyons honnêtes, quel est le rêve de tout jeune ? Aller en Amérique. D’où viennent les nouveautés ? d’Amérique. Où vont s’entraîner nos sportifs ? En Amérique. Où partent nos chercheurs ? En Amérique. Faut-il reboiser un parc ou appeler à l’aide des mécènes pour sauvegarder notre patrimoine ? Les dollars sont encore les bienvenus. Voilà nos contradictions à la Française.

 

 

Nous, grands censeurs de la politique extérieure des Américains, sommes-nous devenus tout à coup amnésiques ! ! ! !Croyez-vous que les croisades, la colonisation, l’épopée napoléonienne aient été organisées avec un but hautement philanthropique ? Moi non. Nos expatriés partent à l’étranger souvent dans des pays très pauvres pour faire du business et rien d’autre. Nous n’avons pas su régler nos décolonisations successives,  gérer l’immigration sur notre sol. Alors de grâce laissez la paille dans l’œil de nos voisins et regardez un peu plus la poutre qui est dans le notre….

 

 

N’oublions pas non plus que seul l’attentat de Sarajevo préluda à la déclaration de la première guerre mondiale. Enfin, nos professeurs d’histoire nous relataient ce fait en classe. Mentaient-ils ? Et pourtant il ne s’agissait que de la mort d’une personne.

 

 

Quant aux autres exactions très répréhensibles pour ne pas dire abominables que nous voyons dans le monde, n’oublions jamais qu’en d’autres temps nous avons fait des choses semblables : guerre de religions , guerre  entre Français avec la révolution française, passage peu glorieux de notre histoire même si  « liberté égalité fraternité «  et soi-disant l’abolition des privilèges doivent leur naissance à ce chaos. Tout en ne souscrivant pas à ces guerres si meurtrières bien sûr, souvenons-vous que nous n’avons pas toujours été  aussi « clean » qu’on veut bien le dire . Mais cela fait si longtemps…………

 

 

Pour une fois essayons de réfléchir.  Ce n’est qu’une petite poignée de dirigeants qui décident de la paix et de la guerre, de l’amour ou de la haine. Ils signent des traités, ils discutent entre eux au mépris de ceux qui doivent ensuite respecter ces nouvelles données.

 

 

Repost 0
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 17:35

Monument aux morts sculpté par ma grand-mère, et qui se trouve dans un petit village de Dordogne à Cénac. Sujet  un peu sérieux, dont le titre "lo que n'oblido pas" devrait nous faire réfléchir. Nous nous la jouons genre "ange blanc" mais cela n'a pas toujours été le cas.

Il ne se passe pas un jour sans que nous ne parlions de la dernière guerre et de son cortège d’horreurs sous prétexte de ne plus jamais vouloir voir ça. La lecture  journaux,  la télévision  nous persuadent du contraire. L’information circule beaucoup plus qu’à l’époque et nous ne pouvons plus nous cacher derrière le grand paravent de « on ne savait pas » Les journalistes vont filmer avec beaucoup de sang froid, les charniers, les camps de détention ressemblant étrangement aux camps de concentration. Ils filment, confortablement installés dans leurs voitures, des cohortes de pauvres gens affamés transis et morts de peur chassés de leurs villages. Devant ces misères nos responsables se contentent la plupart du temps de protester avec la plus grande énergie ce qui fait une belle jambe à ces populations meurtries. Selon des critères assez confus ,ils peuvent invoquer le droit d’ingérence ou non dans ces pays. Je ne sais pas ce que nous dirions si nous vivions les mêmes drames en attendant des secours qui ne viennent pas. L’ONU a été créée pour faire régner l’ordre dans le monde et justement, pour éviter toutes les tragédies dont nous sommes témoins. Elle nous montre depuis plusieurs années son inefficacité et sa faiblesse.

 

Notre politique montre qu’à l’égal d’autres pays que nous critiquons, nous avons aussi nos priorités lorsque nous nous engageons dans la défense des droits de l’homme et de la démocratie. Sous couvert d’être une nation qui a du cœur, nous savons aussi calculer et très bien fermer les yeux lorsque cela nous arrange. Quelques mots s’oublient vite et les peuples se manient si facilement.

 

Pour les pays africains dont nous remboursons les dettes chaque fois que nous nous rencontrons, quand allez- vous décider Messieurs et Mesdames un vrai programme constructif. Quelqu’un va-t-il enfin se décider à envisager une solution  positive. Les années d’incompétences ,en matière de politique africaine, s’accumulent sans constatation d’aucune  réelle amélioration.

 

Dites-nous aussi un peu qui arme la main des frères ennemis dans tous ces pays où les gens meurent de faim mais qui manifestement peuvent trouver l’argent nécessaire à l’achat de mitraillettes, de tanks et de canons !!!

 

Ils préparent ou essaient de préparer des bombes atomiques qu’ils nous enverront peut -être un jour sur la tête. Quel contrôle avons- nous sur certains pays irresponsables mais bien armés ?

 

Quant à l’anti américanisme primaire pratiqué en France, il finit par être ridicule. Au lieu de regarder à la loupe les faits et gestes de cette nation, faisons mieux qu’elle. N’oublions jamais l’histoire de ces jeunes Américains venus mourir sur notre sol pour nous libérer. Oui  oui , je sais bien c’était autrefois et puis on ne va pas nous resservir ça pendant un siècle. Et pourtant il ne faut jamais dire JAMAIS et si d’aventure nous devions revivre le même chaos, nous n’hésiterions sûrement pas à les appeler à l’aide. 

 

Repost 0
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 18:35

Vous avez insisté pour savoir ce que je faisais de mes dix doigts et de ma cervelle, et voilà. Satisfaits ?

Smiley 3d clavier lunettes.gif

 Poème de Mog

Oui et non

 

 

Oui et non n’étaient jamais d’accord

 

Car oui disait toujours non,

et non disait toujours oui

 

Leur jeu favori était le ni oui ni non

 

La règle était ainsi

 

Grimace qui dit non, sourire qui dit oui

 

Hélas nos deux amis ne savaient jamais

 

Qui dit non, qui dit oui

 

Tu fais grimace non, mais non j’ai souri oui

 

Et cela dura tant qu’on les surnomma

 

Ninon Nioui

Smiley 3d bravo.gif

 

Repost 0
5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 18:05
Smiley 0133.gif Représentation d’une vie saine, exemple pour la jeunesse, les sportifs allant au bout de leurs limites pour la gloire. Lointaine époque ! Le sport devenu synonyme de fric  il doit être rentable, seul objectif à atteindre. Pour les jeunes, il montre l’exemple de fortunes vite gagnées. Certains le considèrent comme une véritable religion dont les nouveaux dieux sont représentés par les athlètes enfin je devrais dire nos footballeurs, rugbymen car en athlétisme, nous sommes nuls. Tous ces sportifs devraient donc être irréprochables, vu l’impact qu’ils produisent  sur la population. D’abord l’argent et toujours lui, des salaires phénoménaux  insultes permanentes  pour ceux du commun des mortels qui pratiquent des métiers à haut risque et à forte responsabilité et travaillent huit heures par jour et onze mois par an pour une piètre rétribution. Et la vente de joueurs de club à club, cela fait penser aux ventes d’esclaves. A notre époque la valeur d’un joueur en espèces sonnantes et trébuchantes dépasse de beaucoup les moyens d’un honnête citoyen !! C’est fou. On se choque pour beaucoup moins que ça. Beaucoup à  dire aussi sur la drogue. Là aussi grand brouillard sur les dures et les douces, les autorisées et les interdites ...

 

On se demande vraiment quel est le sportif ne prenant rien et ne devant ses performances qu’à une nourriture et une vie saine. Ce brouillard savamment organisé ne vaut que pour ceux qui s’en servent et malheureusement leur nombre croit de jour en jour.

 

Comment ne pas se poser de questions lorsqu’on voit l’homme qui n’est pas un kangourou arriver à sauter toujours plus haut,  tel autre arriver à pulvériser des records de vitesse, tel cycliste franchir quatre sommets alpins en restant frais comme une rose. Pour qui nous prend- on ?  Mais il faut dire que nous n’y voyons que du feu. Je finis par me demander si toutes ces victoires qui nous font cocoricoter si fort sont bien méritées. A côté de ces super performances sportives, nous voyons aussi les limites d’un surentraînement claquages, ennuis cardiaques, vieillissement prématuré .  Mais quand on ne peut plus jouer, on doit avoir l’honnêteté de le dire et on perd son match !! Le corps humain a des limites qu’il faudra bien accepter un jour.

 

 N’oublions pas non plus que les grandes dictatures ont commencé par mettre leurs populations à faire du sport, l’idée générale étant de rassembler ou de parquer le plus grand nombre de personnes dans un endroit clos ou  devant leurs télévisions et de les laisser hurler, se déchaîner, se battre pendant des heures. Au moins lorsqu’ils sortent de ces grandes rencontres ils sont fatigués, leur seul sujet de conversation étant de refaire le match. Pendant ce temps, nos politiques vivent en paix. L’histoire nous rattrape une fois de plus « Donnez - leur du pain et des jeux ». Enfin nous noterons  notre manque de sportivité aussi bien du côté des journalistes que des spectateurs. Le Fair-Play reste une notion  qui devrait faire partie de l’éducation dès le plus jeune âge. Alors, lorsque nous ne gagnons pas, ce qui arrive souvent ( Ok, football exclu ), ne cherchons pas  toujours les mêmes excuses : nous avons eu la pression    ( et les autres !!! ), nous on était malade ( les autres font sûrement moins la fête  que nous ). On se demande si pour certaines compétitions nous ne sélectionnons pas uniquement nos plus grands blessés, alors que nos concurrents  respirent la santé.  Enfin soyons optimistes, les choses s’arrangeraient plutôt mais à la faveur de quel miracle  ? Pas de réponse à apporter …..

 

Smiley foot carton jaune.gif

Je terminerai par un point très important. Nous devrions mourir de honte devant notre indifférence médiatique pour les Jeux Olympiques des handicapés. Eux, contrairement aux bien portants se battent pour exister, pour avoir une place dans notre société. Eux nous ramènent des médailles gagnées à force de courage et de volonté. Ils se surpassent pour nous crier qu’ils existent, que nous devons aussi compter avec eux. Mais non, nous passons outre. Cet exemple devrait interpeller la plupart d’entre nous, geignards et déprimés devant nos petites misères. Mais nous n’aimons pas recevoir des leçons. Nous sommes persuadés que nous pourrions dans le même cas faire aussi bien, sinon mieux. Mais souvenons-nous toujours que c’est au pied du mur que l’on voit le maçon.

 

Enfin il paraît que seule la coupe du monde de Football a fait l’unité des Français tous partis politiques confondus. Si on m’avait demandé mon avis, j’aurai répondu  " Vous savez pour être fière de mon pays, il me faut des raisons un peu plus profondes. "
Smiley flechettes.gif
Repost 0
4 février 2007 7 04 /02 /février /2007 18:25

Nos politiques qui êtes si nuls

 

Que vos noms ne soient pas sanctifiés

 

Que vos règnes n’arrivent jamais

 

Que vos volontés ne soient pas faites

 

Ni sur la terre, ni dans les cieux

 

Ne croyez pas en notre pardon

 

pour les offenses que vous nous faites

 

Et demandez pardon à tous ceux que vous offensez

 

Et délivrez-nous de vos impostures et de votre présence

 

Ceci est notre vœu

 

Repost 0
3 février 2007 6 03 /02 /février /2007 18:47

Ouh ouh Eliott, c'est Pathos ! Si t’as besoin de moi j’arrive. Un peu loin à la nage depuis la Corse, mais quand on veut, on peut.

D’abord, une grande nouvelle, qui me fait immensément plaisir. Ça y est, je suis sur le moteur de recherche de Google. C’est une avancée. Deuxième grand plaisir, cet après je suis allée dans mon jardin pour chercher des truffes, et j’en ai trouvé, donc ce soir, œufs brouillés.

 

Maintenant, parlons de choses sérieuses. Le but de mon livre, et donc du blog, dans la mesure où il est lu, était de dire tout haut ce que beaucoup de gens pensent tout bas, et essayer de ne plus faire partie de cette masse silencieuse qui n’a jamais droit à la parole. Vous me dites à plusieurs reprises que je ne donne pas de solutions aux problèmes, donc, avant de vous répondre, j’ai relu mon livre, et par exemple, au chapitre « Marée Noire », je conseille un contrôle draconien de tous les bateaux qui doivent prendre la mer. Dans le chapitre de « la Justice », à propos des délits à caractère frauduleux, je propose une punition plus morale et éducative : rembourser l’argent volé. Au chapitre des « Assemblées », je conseille de vérifier l’application des lois en vigueur avant d’en inventer d’autres, et pour les journalistes, qu’il y ait un peu plus de neutralité du côté des interviewers et un temps de parole un peu plus long pour permettre au moins à l’invité de répondre. Donc, vous voyez, des propositions, il y en a, mais qui demandent certaines qualités morales, et donc, il y a peu de chance qu’elles soient prises en considération.

 

Pour être vraiment optimiste, il faut en avoir les moyens, c’est-à-dire pouvoir se moquer déjà pécuniairement de toutes les taxes dont on nous abreuve, par contre, une fois qu’on a un toit sur la tête, quelque chose dans son assiette, il est sûr qu’il est plus facile de penser à autre chose.

 

Dernière petite remarque, je suis quand même étonnée qu’après avoir constaté que 850 personnes étaient venues sur mon blog, si peu se soient manifestées (bien que je conçoive tout à fait, que d’aller sur un blog ne veut pas forcément dire, faire une remarque) alors que je pensais que les sujets abordés même sans solution, étaient vraiment importants. Après un petit examen de conscience, je me suis dit que je devais pêcher par orgueil en pensant que ce que j’avais écrit était intéressant, et pouvait quand même faire évoluer les choses, même avec un fond rose. C’est peut-être cela qui ne marche pas (Pour rire)

 

Repost 0
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 17:43

Il paraît que c'est la dernière partie du chapitre. Alors tu vois Mog, on s'est tous bien rangés pour bien écouter ce que tu as à dire. Tu verras, ça va marcher et puis de toute façon, tu as déjà 5 fans. Cui cui cui !

Plus vous faites d’âneries, plus vous êtes grossiers, moins vous êtes intelligents, plus vous avez de chance de passer à la télévision. Laissons un peu la place à ceux qui ont quelque chose à dire et  font quelque chose de bien.  Enfin  laissez-nous libres de réagir comme nous le voulons. Il paraît  même qu’avant les émissions on paie des gens pour « chauffer » la salle, pour expliquer à ces pauvres crétins que nous sommes ce qu’il faudra faire pendant le spectacle. De plus et par mesure de précaution, je suppose, pendant la séance, des gens montrent hors caméra des cartons où on peut lire, levez- vous, applaudissez etc. C’est ce que l’on appelle sûrement la liberté de penser et de juger. Mais reine audience ne supporte pas la moindre anicroche.

 

Cessez  aussi de nous énerver avec des sigles inconnus par le plus grand nombre  notamment lorsque vous parlez des sans abris ou sans domiciles fixes, vous vous permettez de parler de SDF, c’est à dire un gros tas anonyme. Et je ne parle pas des fautes de grammaire, de vocabulaire, le manque d’expression etc. Enfin, on nous annonce une volonté de mettre fin au cumul des mandats dans la politique. Nos gouvernants devraient être bien inspirés de faire la même chose dans le domaine de l’audiovisuel empêchant la même personne de pouvoir en même temps être à la télévision, à la radio, dans les journaux, ….en vacances aux Seychelles ……….car en aucun cas il ne faut laisser la place aux autres. Tant de lèche, de compromissions, de courbettes plus ou moins profondes, oui ce n’est pas très beau mais c’est le prix à payer pour durer !

 

Nous payons notre redevance avec l’espoir sans cesse renouvelé de nous instruire et de nous distraire. Il paraît que nous avons la télévision que nous méritons. Je me le demande. Et surtout je m’interroge sur la signification réelle des pourcentages de l’audimat. Petite remarque : si trois millions de personnes regardent une émission, il en reste toujours cinquante-sept millions qui ne la regardent pas. Alors pour qui travaillez-vous, pour le plus grand nombre ou juste pour cette petite frange de la population qui vous regarde ?
Repost 0
1 février 2007 4 01 /02 /février /2007 18:27

Nous nous sommes donné rendez vous chez les dieux qui nous ont autorisé à continuer à parler de la télévision et de ses dérives. Un petit effort encore, il n'y aura plus qu'une partie à aborder.

Enfin parlons de cette télévision grande quêteuse nationale, et à ce propos, j’aurai quelque chose à dire  sur le Téléthon. Mais avant de commencer à parler de ce sujet sensible, je voudrais faire une petite mise au point pour dire combien j'ai trouvé  l'idée tout à fait généreuse au début. Ce qui m'agresse maintenant c'est la tournure prise par cet évènement. Comment peut-on souscrire à cette kermesse du drame ? D’abord, et à mon sens le plus horrible reste le choix des enfants  passant à la télévision et rencontrant leur vedette préférée. Merci pour tous les exclus ceux dont vous n’avez pas retenu la « candidature ».

 

Puisqu’il faut faire toujours mieux que l’année précédente, chaque fois que le montant de la cagnotte ne monte pas assez vite, il se trouve comme par hasard une vidéo où un enfant vient parler de Son Vrai Drame et hop, cela reprend de plus belle. Dans ce grand marché au fric, on voit de pauvres petits malades ficelés sur leurs fauteuils, pendant qu’à côté d’eux des gens courent, dansent, s’amusent en arguant de la sempiternelle phrase : « regarde, je marche pour toi, je respire pour toi », tout cela dit à des jeunes dont l’espérance de vie est si courte. Imaginez que vous connaissiez un ami, fin gastronome,  souffrant d’un cancer inopérable des voies digestives et se contentant d’aliments prédigérés.  Iriez- vous vous installer en face de lui avec une excellente bouteille de vin, du foie gras, des bécasses en lui disant, ne t’inquiète pas, je mange pour toi ? Enfin, et pour l’instant on ne trouve que des gènes. La thérapie ce sera pour beaucoup plus tard. Peut-on ainsi mentir pour avoir de l’argent ? Donner de faux espoirs depuis si longtemps, car chaque année, ça y est, on va trouver !!! Un petit mot aussi pour demander s’il existe une échelle de Richter de la souffrance et de la maladie. Vaut-il mieux être aveugle, paralysé, avoir la mucoviscidose, un cancer ? Tous ces gens-là aussi souffrent. Mais je ne dois pas être normale. C’est vrai, j’oubliais, c’est la fête. Tous les bien-portants s’amusent comme des petits fous. Alors !!!
Repost 0
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 18:28

Minos : "Dis donc, entre copains, qu'est ce que tu penses de ce qu'elle dit Mog ?" Eliott : "ben moi je trouve qu'elle a bien raison. On lui dit tout le temps qu'elle est négative, mais c'est pas vrai, puisque la télévision est vraiment comme ça."

Délicieuse indécence des salaires des gens de télévision. Certains ne travaillent même pas en direct pour ne pas dire la plupart, ils emploient des "nègres collaborateurs " pour faire des textes qu’ils ne peuvent pas écrire , leurs diverses occupations ne leur en laissant pas le temps à moins que cela ne prouve leur paresse ou leur incapacité intellectuelle. Heureux et vantards d’avoir atteint les sommets de la renommée, se glorifiant d’appartenir à la catégorie des cancres (ne vous inquiétez pas ça se voit ! !). Pendant qu’ils enregistrent les émissions en faisant couper tout ce qui pourrait ternir leur image,  on voit de véritables artistes  remettant en jeu leur carrière tous les jours, acteurs de théâtre, concertistes… Télévision copinage  nous montrant toujours les mêmes têtes. Ces gens- là se congratulent, parlent de leurs petites misères, de leurs exploits et regardent le public de très haut. Il faut absolument choquer, interpeller, avoir la larme facile prête à couler au bon moment. Mais tous ces gens vivent-ils si loin de la réalité quotidienne ?

 

Il ne faudrait pas clore ce chapitre sans parler de la mauvaise éducation ou le manque d’éducation et le voyeurisme de certains journalistes ou présentateurs. Les interviews et les talk show nous le prouvent souvent. Ces émissions où le harcèlement est roi. Plusieurs menus de rêve se font concurrence : la politique, les célébrités encensées ou détruites selon l’humeur du moment par des gens s’ autoproclamant « juges » . Les plus crétins souvent portés aux nues, les autres souvent traités avec une désinvolture scandaleuse audimat oblige. Grands artistes classiques ou venant du domaine de la variété  questionnés comme de vulgaires gens qui chantent, alors que les gens du show-biz,  « compositeurs, ou voix selon certains animateurs les ayant hélas découverts », reçus tels de divins Mozart, croulent sous les éloges. On retrace leur vie, leur parcours, leurs messages… Ce sont des philosophes, des personnalités incontournables !!!!!!!

 

Derniers grands privilégiés, les gens dans le malheur. Ceux qui les interrogent tripatouillent avec bonheur dans leurs entrailles, leur vie privée, sexuelle ne lâchant la proie que lorsqu’elle ne peut plus rien délivrer de juteux. Les questions se font insidieuses sous couvert bien sûr de commisération. Les sujets bénis : viols, déficiences physiques ou intellectuelles , presse people , scandales….

 

Manipulation aussi des petits crétins avides d’une reconnaissance médiatique et qui procurent un mets de choix pour les Reality Show. Contrairement à ce qu’ils pensent, tout est programmé pour faire une bonne audience. On va les choisir sur des critères physiques, coiffure, habillement, en espérant tomber sur quelqu’un  satisfaisant le côté voyeur de certains téléspectateurs.
Repost 0

Articles Récents